Maryse Allard

Maryse Allard

Maryse Allard

|

France

Depuis toujours les fils et le tissu font partie de la vie de Maryse. Dès son plus jeune âge, elle admirait les broderies et chiffres que sa grand-mère réalisait sur des draps. Très vite elle découvre une passion que ne va plus la quitter.  Pour une boutique à Paris, elle réalise des albums en lin brodé qui sont offerts à l’occasion d’évènements heureux : mariage, naissance, baptême. Chaque album est personnalisé. L’aventure dure 10 ans. En même temps, elle donne des cours de patchwork en région parisienne. En parallèle, son travail textile personnel évolue et devient de plus en plus épuré. La transparence arrive comme une évidence lorsqu’elle découvre le livre de Yangsook Choi sur le pojagi. Lors d’un salon, elle rencontre Yangsook Choi, l’échange est chaleureux, presque émouvant. Maryse se sent un peu «légitime» dans ce savoir-faire lointain et se lance dans l’aventure. Elle présente son premier pojagi  lors d’une exposition à Palaiseau. En août 2014, elle est invitée à participer au Korean Forum Bojagi en Corée où elle expose une de ses œuvres (« Kakémono ») avec beaucoup de bonheur pour représenter la France. La transparence constitue un élément important pour elle. Dans ses travaux elle utilise de nombreux textiles – l’organdi, l’organza de soie, la ramie (fibre d’ortie), le lin très fin – et fait de nouvelles recherches en matière de teinture. Elle aime les œuvres de Mondrian, Sonia Delaunay, l’Art déco. Ces artistes sont source d’inspiration pour des réalisations souvent très «graphiques».

Site internet : www.maryseallard.fr